Autres recherches dans le domaine

Un lien positif entre la formation musicale et l’apprentissage et le développement précoces du langage a été remarqué depuis les années 1950. Selon M. Bolduc, ce n’est toutefois que depuis les 12 dernières années que l’on étudie rigoureusement la relation de cause à effet précise qui existe entre la formation musicale et l’apprentissage et le dévelopement précoces du langage. M. Bolduc a publié dans la revue évaluée par des pairs Early Childhood Research and Practice un rapport sur les écrits produits au cours des 20 dernières années sur ce sujet. (http://ecrp.uiuc.edu/v10n1/bolduc.html).

La monographie de la recherche de M. Bolduc, La musique au cœur des pratiques en littératie, coécrite avec sa collègue Carole Fleuret, est parue dans l’article de Stuart Foxman, «De la recherche à la pratique», du numéro de juin 2010 de Pour parler profession (http://professionallyspeaking.oct.ca/june_2010/features/research.aspx).

«De nombreuses personnes étudient le lien qui existe entre la musique et la langue d’un point de vue psychologique pour en comprendre les effets sur le cerveau», déclare M. Bolduc. Toutefois, autant qu’il le sache, le laboratoire Mus-Alpha de l’Université d’Ottawa est le seul endroit où l’on étudie les effets particuliers des compétences émergentes en littératie qui découlent de la combinaison de la formation musicale précoce et de l’enseignement explicite du langage.

Il cite le travail de Graham Welch, président de la formation musicale à l’Institut d’éducation de l’Université de Londres, comme exemple de recherche sur les effets psychologiques qu’a la formation musicale sur les élèves. M. Welch a fait partie d’une équipe de chercheurs étudiant les effets du programme national britannique financé par la loterie, Sing Up, lequel visait à inclure le chant dans le curriculum de chaque école de Grande-Bretagne. Ce projet mettait l’accent sur l’effet des compétences vocales sur l’inclusion sociale. Au fait, l’équipe a découvert que la formation vocale avait des effets secondaires positifs sur les compétences en apprentissage des matières scolaires.

Le site web de Sing Up est une excellente ressource pour les enseignantes et enseignants (www.singup.org).

Le site web de Music Education Research Centre, qui a commandité le programme Sing Up, renferme de l’information sur d’autres projets de recherche menés au Royaume-Uni (www.imerc.org/imerc.php).

Enfin, des rapports au Canada et aux États-Unis indiquent que certains enfants commencent l’école élémentaire en éprouvant déjà des difficultés en lecture et en écriture (Statistique Canada, 1996; US National Institute for Literacy). On conclut qu’il semble essentiel de trouver des façons d’exposer ces jeunes apprenants à la langue écrite avant même qu’ils commencent l’école. Pour M. Bolduc et ses collègues, la formation musicale combinée à un apprentissage particulier et précoce du langage est précisément ce qui est requis pour faciliter ce processus.