Archives



Lu, Vu, Entendu


Véronique Sylvain.

Initialement publié dans le numéro de mars 2021 de Pour parler profession.

Véronique Sylvain : «Tout le monde est poète!» 

Véronique Sylvain déborde d’enthousiasme lorsqu’elle parle de l’enseignement de la poésie aux jeunes. «Il ne faut pas étudier que des textes classiques; il faut montrer que tout le monde peut écrire de la poésie.» Elle mentionne les poètes franco-ontariens Patrice Desbiens et Sonia-Sophie Courdeau, ainsi que Michel Pleau, un poète québécois, soit «la référence pour l’enseignement de la poésie aux jeunes». Elle suggère aussi Les voix de la poésie, un site web qui propose du matériel pédagogique (vidéos, portraits de poètes et concours) ainsi que des anthologies de poésie.

En savoir plus →



Couverture du livre 'Premier quart'.

Initialement publié dans le numéro de mars 2021 de Pour parler profession.

Premier quart

Dans ce recueil, la poètesse revisite son coin de pays natal, le Nord de l’Ontario. Elle pose sur son village le regard de la femme urbaine qu’elle est devenue. Dans un style libre, elle assemble les vers comme on le ferait avec les carreaux d’une courtepointe, chaque morceau étant représentatif d’un souvenir significatif : la route, le paysage, les industries forestière et minière, le quotidien, l’hiver, l’exode rural, les racines franco-ontariennes, la religion, l’héritage familial... Les repères culturels sont nombreux et les descriptions sont évocatrices; l’aiguille de la boussole indique le Nord.

En savoir plus →



Couverture du livre 'Les étoiles'.

Initialement publié dans le numéro de mars 2021 de Pour parler profession.

Les étoiles

La renommée de Jaques Goldstyn n’est plus à faire : créateur du personnage emblématique Van, l’inventeur du magazine intitulé Les débrouillards, et auteur de nombreux romans graphiques. Avec Les étoiles, il raconte une histoire apparemment banale : deux enfants de milieux culturels différents se rencontrent et sont séparés par leur famille.

En savoir plus →



Couverture du livre 'Des couleurs sur la Grave'.

Initialement publié dans le numéro de mars 2021 de Pour parler profession.

Des couleurs sur la Grave

Ce matin-là, les jumelles Flo et Fée ne trouvent pas leurs parents, qui habitent chacun dans leur maison. Elles explorent l’île à leur recherche en laissant derrière elles des cailloux colorés, comme le Petit Poucet. Elles espèrent ainsi que leurs parents suivront leurs traces et les retrouveront.

En savoir plus →



Couverture du livre 'La corde à linge'.

Initialement publié dans le numéro de décembre 2020 de Pour parler profession.

La corde à linge

Le personnage principal s’appelle Réal et a cinq ans. Lorsqu’il aide sa maman avec les tâches ménagères, comme ramasser ses jouets et passer l’aspirateur, il reçoit des sous. Aujourd’hui, il a reçu 30 sous. Heureux, Réal pense à tous les bonbons qu’il pourra acheter au dépanneur qui est juste en dessous de chez lui. Cependant, en descen-dant comme il a l’habitude de le faire, il tire le nœud de la corde à linge, perd pied et se retrouve suspendu par la main au milieu de la corde à linge. Réal devra s’en sortir, mais comment va-t-il faire?

En savoir plus →



Couverture du livre 'Vingt-cinq moins un'.

Initialement publié dans le numéro de mars 2021 de Pour parler profession.

Vingt-cinq moins un

Dans la classe de Madame Audrey, Ève aime secrètement Thomas. Son cœur manque de défaillir lorsqu’elle apprend que son camarade pourrait ne pas revenir à l’école en raison d’une tumeur au cerveau. Comme elle, toute la classe espère ne plus revivre la perte d’un des leurs, après le décès de la fille de leur enseignante quelques mois auparavant. Est-ce Thomas se remettra de sa maladie?

En savoir plus →



Couverture du livre 'Aventurosaure Tome 1 - Le réveil de Rex'.

Initialement publié dans le numéro de mars 2021 de Pour parler profession.

Aventurosaure Tome 1 - Le réveil de Rex

Voici Rex, le dinosaure bleu avec un cœur d’or! Petit héros qui détient «une grande force intérieure et un passé secret», Rex est capable de s’attaquer aux bêtes les plus féroces, tout en aidant sur son chemin les êtres faibles et démunis. Sans oublier que notre héros a une petite tendance à exagérer…

En savoir plus →



Image du film 'Oncle Thomas : la comptabilité des jours'.

Initialement publié dans le numéro de mars 2021de Pour parler profession.

Oncle Thomas : la comptabilité des jours

Ce court métrage animé de 13 minutes en vaut la peine. Il est touchant! De plus, il est accessible pour toutes les années d’études du secondaire, de la 9e à la 12e  année. La qualité de l’animation, toute en tons de gris, noir et rouge, saura captiver les élèves. 

En savoir plus →